La technique, c'est les bonnes pratiques à mettre en place sur n'importe quel site. Autrement dit, c'est permettre aux robots des moteurs de recherches d'interpréter facilement le site.

Parmi les top optimisations de cette catégorie, on retrouve l'accessibilité (pages accessibles et lisibles sans javascript), la présence de certaines balises clefs alias méta données (title, h1, meta[description]) ou encore la rapidité de chargement. Un site avec un volume de page important (<1000) nécessitera des techniques avancées comme le Page Rank Sculting et l'organisation en cocon sémantique par example.

Le contenu, dans sa dimension SEO, est la rencontre entre ce que vous proposez via votre site et les recherches effectués par les internautes. Deux actions importantes sont à dissocier dans ce pillier :

Enfin, Le netlinking est la compétence maître dans la plupart des projets SEO. Elle repose sur la base de l'algorithme Google qui expliqué de façon rapide correspond à un lien est égal à un vote.

En s'y penchant un peu plus, on se rend compte que tout les liens ne sont pas égaux ! Entre nofollow et liens thématisés, il devient intéressant d'établir une stratégie pour construire les signaux positifs qui permettront à une page ou une autre d'être première dans les résultats organiques d'un mot clef.

Que ce soit sur Google ou sur un autre moteur de recherches, les compétences SEO génériques sont transposables : analyser les requêtes porteuses de traffic, affiner les critères de positionnement (reverse engenering), appliquer les leviers permettant d'obtenir des résultats... et recommencer. L'automatisation est souvent un moyen d'arriver convenablement à ses fins.

Ci-dessous, découvrez mes derniers articles à ce sujet.